Je mets quoi sur ma peau à 50 ans ?

 Nolyne Cerda
Nolyne Cerda Journaliste pigiste beauté/forme
Publié le 13 avril 2021
en collaboration avec Laure Bouscharain (responsable R&D chez Biologique Recherche) et Céline Graziani (responsable de formation SkinCeuticals)

Routine peau à 50 ans

La peau est notre plus grand organe et est aussi l’un des plus complexes car il est capable d’interagir autant avec le monde extérieur qu’intérieur. Entre chronobiologie et stress oxydatif, la peau subit un cocktail intense sur un demi-siècle de vie qu’il convient d’accompagner. Voici comment traiter votre peau à partir de 50 ans.

Nous ne sommes pas égaux face à la génétique et aux facteurs environnementaux combinés. Ainsi, notre âge civil n’est pas toujours représentatif de celui de notre peau. Certaines sembleront plus jeunes, d’autres moins. "Le vieillissement se caractérise par une altération globale et progressive des fonctions physiologiques liées à un processus multifactoriel (déterminé soit génétiquement soit par des facteurs environnementaux). Ces modifications peuvent varier à âge équivalent, en fonction de son patrimoine génétique ou de son environnement (pollution, hygiène de vie, UV…). Il est primordial de ne pas se baser seulement sur l’âge physique, mais sur l'âge de la peau, qui n'a donc pas forcément l'âge de votre corps", précise Céline Graziani, responsable de formation SkinCeuticals. 

Mais à 50 ans, certains phénomènes inévitables se retrouvent chez tout le monde.

Les besoins spécifiques à 50 ans

Passée la cinquantaine, à la problématique du vieillissement cellulaire et cutané, s’ajoute celle de la ménopause chez les femmes. Cette étape de vie joue sur les hormones qui ont elles-mêmes une incidence sur la peau. "Tout le monde vieillit à son rythme mais globalement et chez tout le monde, avec le temps, la communication entre les différentes couches de la peau tend à diminuer petit à petit de façon mécanique et biochimique. Les cellules sont moins stimulées et l’état de la peau se dégrade petit à petit", explique Laure Bouscharain, responsable R&D chez Biologique Recherche avant de poursuivre : "La ménopause engendre aussi des problèmes cutanés car la chute des oestrogènes et de la progestérone ont une incidence directe sur l’élasticité et l’hydratation de l’épiderme".

En effet, la baisse en œstrogènes naturels provoque la sécheresse des muqueuses et de la peau. La peau n’est plus capable de retenir correctement son niveau d’hydratation car elle devient plus fragile et plus perméable. De même, l’hypoderme, la couche cutanée la plus profonde, finit par être atteint par le vieillissement or c’est lui qui assure le galbe et les volumes harmonieux du visage. C’est pour cela qu’à 50 ans, l’épiderme est davantage marqué par les rides et les taches mais aussi qu’il devient plus terne et apparait moins tonique car les volumes commencent à s’affaisser. "Durant les cinq premières années de cette nouvelle phase dans la vie d’une femme, la teneur de sa peau en collagène se réduit de près de 30 %" écrit le docteur Yael Adler dans son livre "Dans ma peau" (éd. Solar). 

S’il est toujours préférable de prévenir que guérir, il reste qu’à 50 ans, on cherche à hydrater intensément tout en stimulant les fibroblastes et le collagène et en redonnant de la densité et du galbe.

Les bons actifs à 50 ans

Avec la ménopause, la peau s’assèche et perd en confort. On mise donc sur des actifs hydratants capables de retenir l’eau comme l’acide hyaluronique à différents poids moléculaires. Il s’agit également d’apporter de la souplesse et de l’élasticité sans tirailler à l’épiderme avec des actifs comme les céramiques et les acides gras. On revitalise donc la barrière cutanée en redonnant un coup de fouet à sa protection lipidique. Utiliser les acides de fruits permet aussi de stimuler le renouvellement cellulaire pour plus d’éclat. Le Retinol à utiliser de nuit améliore quant à lui l’apparence des rides, des ridules, des taches pigmentaires et réduit les imperfections en accélérant le renouvellement cellulaire. 

La bonne routine à 50 ans

Le nettoyage de peau

Quel que soit l’âge, le démaquillage et le nettoyage de la peau chaque soir avant d’aller se coucher est essentiel. Commencez avec une huile ou un lait qui attire le gras et donc les particules sans assécher. Peaufinez avec une mousse ou un gel nettoyant. Terminez avec une eau minérale ou florale afin de retirer le calcaire asséchant laissé par l’eau du robinet. Le matin, une simple ablution à l’eau claire suffit pour ne pas agresser la peau davantage.

À voir aussi

Les soins hydratants et redensifiants 

A 50 ans, la peau est plus sèche, tiraille et se marque davantage. Optez pour des soins nourrissants, hydratants et pour certains tenseurs qui apporteront confort, galbe et agiront sur l’ovale. Protégez votre contour de l’œil avec un soin adapté et ne sortez pas sans un SPF pour limiter au maximum taches de soleil et de vieillesse.

L’exfoliation pour stimuler

S’exfolier la peau chimiquement grâce aux acides de fruits ou mécaniquement avec des grains doux permet à la couche cornée de s’affiner et incite les cellules à se renouveler. De cette façon, les peaux mortes disparaissent et le teint devient plus éclatant. A faire toutes les semaines à toutes les deux semaines pour stimuler sans agresser.

Les massages liftants et stimulants

A 50 ans, les marques sont bien installées et les volumes du visage commencent inévitablement à s’affaisser. Coupler ces soins riches en actifs à des automassages à l’aide d’un roller ou d’un Gua Sha permet de décupler leurs actions sur la peau tout en agissant sur sa fermeté. Pour celles qui sont prêtes à franchir le cap de la médecine esthétique, il est possible d’opter pour de la radiofréquence. Cette technique permet d’atteindre les couches profondes et de relancer directement le collagène et l’élastine et donc avoir un effet tenseur sur l’épiderme.

Les bons produits à 50 ans

Huile Nettoyante Végétale visage et corps, Nuxe Bio, 24,90 € les 200 ml

Formulée sans eau et hautement concentrée en huiles de graines de Carthage et de tournesol bio, elle démaquille et nettoie le visage mais peut aussi s’utiliser comme huile de douche. Un deux-en-un soyeux et respectueux. 

Sérum Life Plankton Elixir, Biotherm, 85,50 € les 50 ml

Ce fluide agit sur les rides, le grain de peau et le teint mais il travaille également à maintenir un beau niveau d’hydratation tout en atténuant les rougeurs diffuses. 

Soin Liftant Anti-Rides + Extra-Fermeté, L’Oréal Paris, 12,50 € les 50 ml

Sans parfum, sans alcool ni colorant, cette crème onctueuse se compose de probiotique liftant d’origine naturelle pour la fermeté et de pro-rétinol pour lisser la surface de la peau.

Crème yeux Lift Fermeté Vital Perfection, Shiseido, 80 € les 15 ml

Ce soin agit sur la stagnation des fluides, l’accumulation graisseuse et le relâchement cutané grâce à son complexe Kurenai TruLift composé de trois extraits végétaux et boosté en rétinol.

Culture Crème de Nuit Hydratante et Régénérante aux Probiotiques, Antipodes, 50 € les 60 ml

100 % naturel et vegan, ce soin de nuit est riche en probiotiques, acide hyaluronique et huile nourrissante de Reine des prés pour réparer, régénérer et booster le niveau d’hydratation pendant la nuit.

Le Masque Anti-âge, Mademoiselle Saint Germain, 7,90 € l’unité

Riche de trois actifs anti-âge (myrtille, cellules souches de pomme et polysaccharides), ce masque en bio-cellulose d’origine naturelle adhère parfaitement à la peau. Un véritable shoot d’antioxydants, d’hydratation et de renouvellement cellulaire.

Arkéskin Confort et Beauté de la Peau, Liérac, 24 €

Ces compléments alimentaires ciblent les symptômes de la ménopause grâce à sa formule à base de safran qui va agir sur le sommeil et la relaxation. Ils sont enrichis aussi en huiles d’argan et d’onagre pour la nutrition et la fermeté et en vitamine D pour les os.

Epurateur de peau, Reclar, 199 € sur recalr.fr

Ce petit outil coréen agit tel un peeling sur peau humide via des ultrasons de façon à éliminer les impuretés en profondeur. Sa lame en or va agir également sur les pores et relancer l’élasticité de l’épiderme. Les leds rouges et bleues limitent l’apparition des rides pour les premières et diminuent les imperfections pour les secondes.

 

Les meilleures crèmes hydratantes pour le visage

Diapo : Les meilleures crèmes hydratantes pour le visage


Publié le 13 avril 2021
Partager sur :
Discutez-en avec la communauté

Newsletter Bien Vieillir

Recevez nos dernières actualités pour rester en forme

Doctissimo, met en oeuvre des traitements de données personnelles, y compris des informations renseignées dans le formulaire ci-dessus, pour vous adresser les newsletters auxquelles vous vous êtes abonnés et, sous réserve de vos choix en matière de cookies, rapprocher ces données avec d’autres données vous concernant à des fins de segmentation client sur la base de laquelle sont personnalisées nos contenus et publicités. Davantage d’informations vous seront fournies à ce sujet dans l’email qui vous sera adressé pour confirmer votre inscription.

Merci de votre confiance

Découvrez toutes nos autres newsletters.

Découvrir