Comment raffermir sa peau après 50 ans ?

Nolyne  Cerda
Nolyne Cerda Journaliste pigiste beauté/forme
Publié le 22 octobre 2021
en collaboration avec Anaïs Bénard (esthéticienne et responsable boutique chez Mademoiselle Bio)

Avec le temps, la peau voit ses réserves naturelles en élastine, collagène et acide hyaluronique s’amenuiser la rendant notamment moins ferme. Anaïs Bénard, esthéticienne et responsable boutique chez Mademoiselle Bio nous dévoile les astuces pour rebooster l’épiderme en profondeur après 50 ans.

"Une peau moins ferme avec les années est un processus parfaitement naturel", tient à rassurer Anaïs Bénard. "Plusieurs facteurs peuvent jouer dans sa perte de fermeté et notamment à partir de 50 ans, la chute des œstrogènes et la ménopause n’aident en rien. La peau est plus sèche, elle s’affine et se relâche. La prévention est donc le maître mot mais ce qu’il faut, c’est surtout écouter sa peau".

Génétique, mode de vie (sommeil, tabac, pollution) sont autant de facteurs à prendre en compte face au vieillissement de la peau. Si l’on veut éviter de se tourner vers la médecine et/ou la chirurgie esthétique en effectuant par exemple des injections, il existe donc des solutions qui, sur le long terme et avec régularité, finissent par faire effet.

L’importance de la prévention

Il ne s’agit pas d’appliquer des soins anti-rides dès la vingtaine. Les actifs puissants contenus dans les crèmes ne seraient d’aucune réelle utilité. Cependant, il est toujours mieux de prévenir que guérir en optant pour une alimentation naturelle, de saison et variée, un rythme de vie sain, des soins adaptés à ses besoins et boire beaucoup d’eau chaque jour. "Prendre soin de sa peau, c’est faire un travail global de réflexion sur ce qu’on applique dessus aussi en terme de produits et la manière dont on les applique. Il faut donc s’écouter, connaitre son type de peau et pourquoi pas ajouter à sa routine des techniques d’automassage ou de yoga du visage avec de petits outils comme le roller ou le Gua Sha qui vont amplifier les effets des soins, décongestionner l’épiderme, le libérer des toxines et rebooster les fibres de collagène et d’élastine".

En effet, dès 25 ans, la peau perd 1 % de collagène chaque année or cette protéine est essentielle à la fermeté et au rebond de la peau. Les massages tonifiants en institut aident à relancer la physionomie comme le palper-rouler pour le corps, le Ko bi do ou encore l’acuponcture anti-âge pour le visage.

Relancer et préserver ses fibroblastes

Les massages permettent de relancer les fibres endormies et garantissent une meilleure communication entre les cellules des différentes couches de l’épiderme. La peau possède des réserves d’acide hyaluronique, de collagène et d’élastine qui baissent avec le temps. "Les automassages du corps comme du visage doivent être quotidien pour limiter les engorgements de la lymphe et relancer la microcirculation. Il vaut mieux faire 5 minutes tous les jours qu’1h toutes les deux semaines. La régularité est essentielle".

Choisir en parallèle les bons soins permet de relancer les réserves. "Mieux vaut privilégier par exemple des soins à base d’acide hyaluronique aux poids moléculaires différents. Les hauts poids moléculaires resteront en surface pour former un bouclier hydratant et protecteur quand les bas poids moléculaires iront plus en profondeur pour regonfler l’épiderme de l’intérieur. La molécule va former comme un petit matelas qui apportera rebond, hydratation et fermeté à la peau" précise notre experte.

L’importance des soins nutritifs et hydratants

Une peau plus lâche, c’est une peau souvent plus sèche qui manque autant d’eau (hydratation) que de gras (nutrition). Il est donc important d’hydrater et nourrir sa peau en profondeur tous les jours et toujours à l’aide de massages doux. "Mieux vaut opter pour des soins les plus naturels possibles car ils contiennent 100% d’actifs qui vont vraiment faire du bien à l’épiderme. Et passés 50 ans, on mise tout sur les huiles régénérantes et nourrissantes comme les huiles de bourrache, d’argan ou de rosier sauvage". Les soins enrichis en antioxydants sont également à privilégier.

Attention aux nettoyants trop agressifs

Pour débarrasser sa peau des impuretés, les gestes doux mais aussi les produits non décapants sont essentiels. Aux nettoyant moussants ou aux eaux micellaires, on privilégiera le double nettoyage à base d’huile et accompagné d’une eau florale qui permettra, en plus de neutraliser le calcaire. "L’eau florale de rose de damas ou d’hélichryse sont idéales. La première tonifie et apaise quand la seconde régénère et aide au renouvellement cellulaire".

À voir aussi

Compléments alimentaires, cures et hygiènes de vie

La peau a besoin d’être préservée autant de l’extérieur par voie topique que de l’intérieur via ce que l’on mange et des cures de compléments alimentaires. On mise donc sur les acides gras comme les omégas 3, 6 et 9 que l’on retrouve dans de nombreuses huiles comestibles. Elles vont nourrir et renforcer de l’intérieur. Faire une cure de collagène est également une bonne idée. Sans oublier qu’il est également impératif de boire beaucoup d’eau et de pratiquer une activité physique régulière pour tonifier les muscles et donc la peau en profondeur.


Publié le 22 octobre 2021
Partager sur :
En discuter sur nos forums

Newsletter Bien Vieillir

Recevez nos dernières actualités pour rester en forme

Doctissimo, met en oeuvre des traitements de données personnelles, y compris des informations renseignées dans le formulaire ci-dessus, pour vous adresser les newsletters auxquelles vous vous êtes abonnés et, sous réserve de vos choix en matière de cookies, rapprocher ces données avec d’autres données vous concernant à des fins de segmentation client sur la base de laquelle sont personnalisées nos contenus et publicités. Davantage d’informations vous seront fournies à ce sujet dans l’email qui vous sera adressé pour confirmer votre inscription.

Merci de votre confiance

Découvrez toutes nos autres newsletters.

Découvrir