• Actualités
  • Alcool : près d'un adulte sur 4 en consomme trop en France

    Publié le 09/11/2021
    Lecture 2 min.
    Estelle Priam
    Estelle Priam journaliste

    Les Français âgés de 18 à 75 ans sont 23,7% à dépasser les repères de consommation d'alcool recommandés, selon les derniers résultats du Baromètre de Santé publique France. Parmi ces personnes, près d'un quart souhaite réduire sa consommation.

    Les Français sont de trop grands consommateurs d'alcool. C'est la conclusion des derniers résultats du Baromètre santé de Santé publique France publiés le 9 novembre. Pour récolter les données, une enquête téléphonique a été réalisée sur un échantillon aléatoire de 14 873 individus résidant en France métropolitaine et ce entre janvier et mars, puis entre juin et juillet 2020.

    Résultats : en 2020, près d'un adulte sur 4, plus précisément 23,7% de la population âgée de 18 à 75 ans, dépassaient les repères de consommation d'alcool. Les hommes étaient plus concernés (33,5%) que les femmes (14,9%) et "les femmes ayant un diplôme élevé, les hommes au chômage et les personnes ayant des revenus élevés avaient une probabilité plus grande de dépasser les repères". Le dépassement des repères est homogène en fonction de l'âge mais les comportements sont différents avec les plus jeunes. Ces derniers ont une consommation moins fréquente mais en plus grande quantité que leurs ainés.

    Ces chiffres n'ont pas évolué significativement entre 2017 et 2020, indique le rapport. À noter cependant qu'ils pourraient être légèrement surestimés compte tenu du fait que l'enquête a été suspendue puis reprise en été après le confinement, "modifiant ainsi la période usuelle de recueil des données, alors que ce dernier se déroule habituellement tout au long du premier semestre", et que l'été est une période plus propice aux consommations.

    Pas plus de 2 verres par jour et pas tous les jours

    L'Inserm rappelle que l'alcool est responsable de plus de 40 000 décès en France chaque année. En 2017, des experts de Santé Publique France et l'Institut national du cancer (INCa) ont défini des repères de consommation d'alcool à moindre risque : ne pas consommer plus de 10 verres standard par semaine, pas plus de 2 verres standard par jour et avoir des jours dans la semaine sans consommation. Plusieurs campagnes de prévention ont été menées avec notamment ce repère simple : "pour votre santé, l'alcool c'est maximum 2 verres par jour, et pas tous les jours".

    "Le lien entre alcool et risque de cancer semble bien identifié. Néanmoins, l’envie de réduire sa consommation concerne seulement 23% des consommateurs au-dessus des repères, suggérant des comportements très ancrés et une certaine mise à distance des risques vis-à-vis de leur propre consommation" peut-on lire dans l'étude. "Le travail de débanalisation de la consommation d’alcool est rendu à la fois indispensable et très difficile du fait de la puissance du marketing déployé par les industriels".


    • Dépassement des repères de consommation d'alcool à moindre risque en 2020 : résultats du Baromètre santé de Santé publique France, Santé Publique France (accessible en ligne)
    Partager sur :

    Newsletter Bien Vieillir

    Recevez nos dernières actualités pour rester en forme

    Doctissimo, met en oeuvre des traitements de données personnelles, y compris des informations renseignées dans le formulaire ci-dessus, pour vous adresser les newsletters auxquelles vous vous êtes abonnés et, sous réserve de vos choix en matière de cookies, rapprocher ces données avec d’autres données vous concernant à des fins de segmentation client sur la base de laquelle sont personnalisées nos contenus et publicités. Davantage d’informations vous seront fournies à ce sujet dans l’email qui vous sera adressé pour confirmer votre inscription.

    Merci de votre confiance

    Découvrez toutes nos autres newsletters.

    Découvrir