• Actualités
  • Vaccin Moderna Covid : déconseillé aux moins de 30 ans par la Haute Autorité de Santé

    Publié le 09/11/2021
    Lecture 2 min.
    Bénédicte Demmer
    Bénédicte Demmer Journaliste, cheffe des rubriques santé, psycho et sexo

    vaccin covid moderna

    La Haute Autorité Santé confirme le risque de myocardite plus élevé avec le vaccin Moderna chez les moins de 30 ans à qui il est désormais déconseillé.

    Les soupçons de risques de myocardite et péricardite avec le vaccin Moderna (Spikevax) se sont confirmés. Le 8 novembre 2021, la Haute Autorité de Santé a annoncé dans un communiqué que le vaccin Moderna contre la Covid-19 est désormais déconseillé aux moins de 30 ans.

    L'autorité sanitaire s'appuie sur une étude d'Epi-Phare en association avec l'Assurance maladie et l'ANSM menée à partir des données du Système National des Données de Santé (SNDS). Le but : vérifier les hypothèses déjà suggérées par plusieurs études ,et soulignées par l'OMS, sur un risque plus élevé de myocardite et péricardite avec Moderna (Spikevax) qu'avec Pfizer (Cominarty) en particulier chez les hommes de 18 à 29 ans avec un schéma vaccinal complet.

    Augmentation du risque plus élevé avec Moderna que Pfizer

    L'étude référente prise pour confirmer la décision de restrictions porte sur "toutes les personnes âgées de 12 à 50 hospitalisées en France pour une myocardite ou une péricardite entre le 15 mai et le 31 aout 2021, soit 919 cas de myocardites et 917 cas de péricardites", rapporte l'ANSM. Au total 9190 personnes ont été étudiées sur des risques de myocardite et 9170 sur des risques de péricardite. La comparaison a été menée entre personnes vacccinées et non vaccinées.

    Les résultats ont confirmé une augmentation du risque avec les deux vaccins Pfizer et Moderna, mais, "ce risque apparaît plus marqué chez les jeunes hommes de moins de 30 ans en particulier après de la deuxième dose de Spikevax, même si le nombre de cas apparaît peu fréquent au regard du nombre élevé de doses administrées."

    Voici ce qu'il faut retenir des résultats :

    • Le risque de myocardite en plus chez les hommes de moins de 30 ans s'éleverait en moyenne à 132 cas par million de doses administrées.
    • Le risque de myocardite est moins élevé mais aussi présent chez les femmes de moins de 30 ans après la deuxième dose à hauteur de 37 cas par million de doses.
    • Le risque de péricardite s'éleverait à 18 cas pour un million de doses chez les jeunes hommes

    Afin de rassurer les patients, l'ANSM ajoute que l'étude et le suivi des patients montrent que les symptômes de myocardite et péricardite finissent par disparaître seuls ou avec un traitement et qu'aucun décès n'a été rapporté sur la période étudiée. La balance bénéfice-risque du vaccin Spikevax reste toujours favorable à 90% contre les formes graves de Covid-19, selon les autorités sanitaires.

    Selon l'ANSM voici les signes qui doivent tout de même consulter un médecin rapidement :

    • Essoufflement
    • Dyspnée
    • Douleurs dans la poitrine
    • Palpitations
    • Rythme cardiaque irrégulier

    Reconnaître les signes de myocardite

    Les signes de myocardite doivent amener à consulter. Le diagnostic de la myocardite repose sur plusieurs examens :

    • l'examen clinique, "pour rechercher les signes d'insuffisance cardiaque" ;
    • l'électrocardiogramme, "qui peut montrer des modifications" de l'activité du cœur ;
    • la prise de sang, "qui va pouvoir montrer des signes de souffrance cardiaque avec l'élévation des marqueurs cardiaques comme la troponine, et un syndrome inflammatoire biologique" ;
    • l'IRM cardiaque pour véritablement établir le diagnostic de myocardite. 

    Consulter en ligne un généraliste

    Besoin d’un avis médical rapidement ? Prenez rendez-vous simplement avec un généraliste

    Reconnaître les signes de la péricardite

    La douleur thoracique est augmentée par l'inspiration profonde, la déglutition et la position couchée. Elle est soulagée par la position penchée en avant. Cette douleur peut évoquer une pleurésie ou un infarctus du myocarde.

    Newsletter Bien Vieillir

    Recevez nos dernières actualités pour rester en forme

    Doctissimo, met en oeuvre des traitements de données personnelles, y compris des informations renseignées dans le formulaire ci-dessus, pour vous adresser les newsletters auxquelles vous vous êtes abonnés et, sous réserve de vos choix en matière de cookies, rapprocher ces données avec d’autres données vous concernant à des fins de segmentation client sur la base de laquelle sont personnalisées nos contenus et publicités. Davantage d’informations vous seront fournies à ce sujet dans l’email qui vous sera adressé pour confirmer votre inscription.

    Merci de votre confiance

    Découvrez toutes nos autres newsletters.

    Découvrir