• Actualités
  • Endométriose : les recommandations de l'Académie de médecine pour une meilleure prise en charge

    Publié le 15/11/2021
    Lecture 2 min.
    Estelle Priam
    Estelle Priam journaliste

    L'Académie de médecine livre ses recommandations pour améliorer le délai de diagnostic de l'endométriose et mieux informer les femmes concernées par les risques liés à cette maladie.

    D'après le dernier rapport récemment publié par l'Académie de médecine, l'endométriose est une "maladie fréquente", ainsi qu'un "enjeu de santé publique". Cette maladie gynécologique est complexe et se définit par la présence de tissu semblable à la muqueuse de l'utérus (endomètre) en dehors de la cavité utérine. Ce tissu va alors subir l'influence des hormones à chaque cycle menstruel. L'endométriose provoque des douleurs pelviennes invalidantes et dans certains cas l'infertilité. Elle concerne "au moins 10% des femmes en âge de procréer". Il s'agit d'une maladie qui a un impact "par ses symptômes, sur l'équilibre psychologique, sexuel et conjugal", peut-on lire dans le document.

    Sa prise en charge est difficile et nécessite une "approche multidisciplinaire". Aussi il faut attendre en moyenne 7 ans entre les premiers symptômes et le diagnostic. Pour améliorer ce délai et mieux informer les femmes concernées par les risques liés à la maladie, l'Académie de médecine livre ses recommandations :

    "1. Une véritable stratégie d'information destinée au grand public, aux médias et réseaux associatifs ;

    2. Un vaste plan de formation

    • Par l'enseignement au collège et au lycée (SVT)
    • Par la formation initiale de tous les professionnels de santé (étudiants en médecine, sages-femmes, infirmières…)
    • Par la formation continue des praticiens en exercice (DPC)
    • Par la sensibilisation des spécialistes en imagerie

    3. Un parcours de soins spécifique, avec notamment :

    • La création de Centres Régionaux de Référence labellisés
    • Le recensement des praticiens impliqués dans l'endométriose pour une prise une charge multidisciplinaire ciblée
    • Une approche des patientes isolées leur permettant d'accéder précocement à un accompagnement médical
    • Une collaboration avec les associations de patientes

    4. Une structuration nationale avec la création

    • D'un Observatoire National de Recherche de l'Endométriose (ONRE
    • D'un Registre National de l'Endométriose afin de mieux connaitre l'épidémiologie et les mécanismes de cette pathologie à expression multiple

    5. Décréter l'endométriose « Cause nationale » avec pour objectif essentiel de promouvoir la santé de la femme".

    En conclusion, l'Académie de médecine juge qu'il est "impératif de susciter une prise de conscience forte à tous les échelons de responsabilité médicale, éducative et sociale et de mettre en place des structures en mesure d’harmoniser les prises en charge multidisciplinaire, de coordonner les actions médico-sociales et de centraliser toutes les informations au niveau régional et national". Seule une mobilisation d'une large ampleur permettra d'améliorer le délai de diagnostic, de permettre une information plus précoce des femmes concernées sur les risques liés à cette maladie, afin de proposer rapidement des traitements adaptés et des actions de préservation de fertilité si nécessaire.


    • RAPPORT DE l'ACADEMIE NATIONALE DE MEDECINE, L'endométriose pelvienne, Maladie fréquente des femmes jeunes, Académie de médecine (accessible en ligne)
    • Qu'est-ce que l'endométriose, Endofrance (accessible en ligne)
    Partager sur :

    Newsletter Bien Vieillir

    Recevez nos dernières actualités pour rester en forme

    Doctissimo, met en oeuvre des traitements de données personnelles, y compris des informations renseignées dans le formulaire ci-dessus, pour vous adresser les newsletters auxquelles vous vous êtes abonnés et, sous réserve de vos choix en matière de cookies, rapprocher ces données avec d’autres données vous concernant à des fins de segmentation client sur la base de laquelle sont personnalisées nos contenus et publicités. Davantage d’informations vous seront fournies à ce sujet dans l’email qui vous sera adressé pour confirmer votre inscription.

    Merci de votre confiance

    Découvrez toutes nos autres newsletters.

    Découvrir