• Actualités
  • Sida : une femme guérit du VIH sans traitement

    Publié le 17/11/2021
    Lecture 1 min.
    Estelle Priam
    Estelle Priam journaliste

    Une patiente semble avoir guéri du VIH seulement grâce à son système immunitaire d'après un document publié dans le Annals of Internal Medicine le 16 novembre 2021. Il s'agit de la deuxième patiente à guérir "naturellement" du virus.

    Une femme argentine surnommée "la patiente d'Esperanza", aurait guéri du VIH sans avoir eu recours au moindre traitement médical. C'est une nouvelle surprenante rapportée dans un article du Annals of Internal Medicine le 16 novembre 2021 et il s'agit du deuxième cas du genre. Les scientifiques expliquent qu'elle a été diagnostiquée séropositive en 2013 et qu'elle est suivie de près depuis 2017.

    Les chercheurs ont observé des cellules du sang de la trentenaire ainsi que son placenta après son accouchement. Les scientifiques ont ainsi constaté qu'il n'y avait aucune trace du virus : "aucun provirus VIH-1 à génome intact n'a été détecté dans l'analyse d'un total de 1,188 milliard de cellules mononucléées du sang périphérique et de 503 millions de cellules mononucléées des tissus placentaires", peut-on lire dans le document. Le processus de guérison résulterait donc du système immunitaire de la patiente, qui aurait supprimé le virus.

    4 personnes "guéries" du VIH

    4 personnes ont été recensées comme guéries du VIH. Le premier est le "patient de Berlin", Timothy Ray Brown, qui avait reçu une greffe de cellules-souches hématopoïétiques pour tenter de soigner le VIH et la leucémie dont il était atteint. Il est alors devenu la première personne guérie du VIH grâce à une mutation génétique rare dont le donneur est porteur le CCR5, qui aurait une certaine résistance à la maladie. Il est mort de la leucémie qui avait récidivé en 2020. Une deuxième personne surnommée "le patient de Londres" est également considérée comme guérie du VIH après avoir reçu une greffe de moelle osseuse.

    Une troisième personne, première dont la guérison est naturelle, a été répertoriée. Il s'agit de "la patiente de San Francisco", une Californienne de 67 ans dont l'organisme a éliminé le virus de lui-même. Comme la trentenaire habitant en Argentine, ce sont ce que la communauté scientifique surnomme des "contrôleurs d'élite" : leur système immunitaire a naturellement supprimé les traces du virus de l'immunodéficience humaine. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour en savoir plus sur ces phénomènes très rares.


    A Possible Sterilizing Cure of HIV-1 Infection Without Stem Cell Transplantation, ACP Journals (accessible en ligne)

    Partager sur :

    Newsletter Bien Vieillir

    Recevez nos dernières actualités pour rester en forme

    Doctissimo, met en oeuvre des traitements de données personnelles, y compris des informations renseignées dans le formulaire ci-dessus, pour vous adresser les newsletters auxquelles vous vous êtes abonnés et, sous réserve de vos choix en matière de cookies, rapprocher ces données avec d’autres données vous concernant à des fins de segmentation client sur la base de laquelle sont personnalisées nos contenus et publicités. Davantage d’informations vous seront fournies à ce sujet dans l’email qui vous sera adressé pour confirmer votre inscription.

    Merci de votre confiance

    Découvrez toutes nos autres newsletters.

    Découvrir